• L’origine de la fête du Dia de Los Muertos remonte à la culture et à la religion Maya. Naturellement, Fée a voulu en savoir plus sur cette civilisation et je suis partie à la bibliothèque en quête de documentation à leur sujet. C'est là que j'ai trouvé ce livre:

    Les maths de Maya Montessori*

    (trouvable chez tout les bons brocanteurs ou au fond de votre bibliothèque municipale)

    Fouchtrement bien fait, on y découvre des fait historiques et des découvertes archéologique présentés comme des histoires joliment illustrées, ainsi ce livre se lit un peu comme un roman (serait ce notre premier living book?)

    Entre autres choses passionnantes allant de la vie au village aux rituels religieux, on y découvre les systèmes numériques des mayas:

    Les maths de Maya Montessori*

    Et si les chiffres divinisés nous ont parus totalement obscurs et  abstraits, en revanche, les chiffres usuels, composés de barres et d'unités, eux, ne sont pas sans rappeler des pédagogies  actuellement employées utilisant des barres numériques , des perles unités, etc.

    Comme vous pouvez le constater, le système est très simple:

    1 rond ou point pour une unité des chiffres 1 à 4, 1 barre représente un 5. 

    Un 8 est donc représenté par 3 points unités au dessus d'une barre 5 et ainsi de suite.

    Un bon moyen de travailler la valeur et la décomposition des chiffres! J'en ai fait une activité de calculs et de comptages avec des cartes représentant chaque chiffre maya et des étiquettes avec nos chiffres arabes; à Fée de retrouver les correspondances (en comptant avec ses jetons si besoin. Un boulier serait parfait) en ajoutant  barres de 5 et points unités.

    Les maths de Maya Montessori*

     

    *Ha ha ha! 

    Partager via Gmail Pin It

    2 commentaires
  • En ce moment, Fée progresse énormément vers l'écriture cursive!

    Impossible de lui faire faire des lignes de lettres, c'est trop contraignant, elle se braque tout de suite. Il a fallut tourner ça sous forme de jeu et de manipulations et elle s’entraîne donc beaucoup avec l'alphabet mobile que nous avons improvisé (que j'ai d'ailleurs retaillé, depuis ces photos, pour que les lettres puissent s'attacher) et les cartes de la collection "Premiers pas vers la lecture" des éditions Hachette (Jolie collection qu'on peut se procurer Ici et qu'une blogueuse explique là) que nous avons depuis loooongtemps.

    Elle commence par prendre une carte et devine grâce au dessin le mot qu'elle va écrire.

    Progrès vers l'écriture cursive

    Ensuite elle reconnait les lettres et écrit avec son alphabet mobile.

    Progrès vers l'écriture cursive

    Et -miracle !- depuis peu elle m'a demandé à copier le mot sur l'ardoise.

    Progrès vers l'écriture cursive

     

    Certaines lettres viennent toutes seuls, pour d'autres c'est un peu plus compliqué donc je lui montre et nous faisons des exercices graphiques (pour les boucles notamment) puis un peu plus tard nous recommençons avec un nouveau mot comprenant des lettres identiques.

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Point d'étude du  Mexique et de la tradition du Dia de los Muertos sans croiser un sugarskull!

    C'est en recherchant des idées de maquillages pour le défilé d'Halloween que je me suis rendu compte du travail de symétrie dans les dessins ornant les représentations de ces crânes de sucre!

    Sugar skull, Calaveras et travail de symétrie

    Nous en avons donc recherchés et observés plein d'autres avec Fée, et une fois bien imprégnée du style et des motifs, j'ai dessiné un crâne vierge qu'elle a ensuite décoré avec la consigne de respecter la symétrie.

    Et voilà le travail!

    Sugar skull, Calaveras et travail de symétrie

    Et pour un travail à main levée sans quadrillage, je trouve ça plutôt pas mal! (fierté maternelle)

    Et chez vous? ça se prépare Halloween? Qu'est ce que vous avez prévu?

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Pour le mois d'octobre avec l'approche d'Halloween que nous connaissons déjà bien (on se demande pourquoi), nous partons pour le Mexique afin de découvrir les traditions du Dia De Los Muertos et ses légendes.

    Le Mexique/

    Acquisition du langage:

    Visionnage et commentaires (résumé, narration, appréciations) du film La légende de Manolo de J. R Gutierrez et du court métrage Dia de los muertos du Ringling College of Art.

    Découverte du monde:

    Recherches sur le mexique et création d'un lapbook:

    Activités artistiques:

    Réalisation d'un sac à bonbon en papier maché et d'une coiffe inspirés des calaveras pour le défilé d'halloween.

    Activité physique:

    Danse méxicaine

    Histoire, traditions et mythologie (lecture et découverte):

    origines et déroulement de la fête des morts

    organiser et structurer:

    activités de logique et de mathématiques du cahier Zombinos

    Comprendre la valeur des chiffres avec les chiffres Maya

    Application de la symétrie avec le décor d'un calavera

     

    Partager via Gmail Pin It

    votre commentaire
  • Nous consacrons souvent quelques temps du début d’après midi à des recherches sur internet concernant notre tour du monde et des ses légendes. Ce mois ci nous avons donc découvert le Japon et nous avons réalisé notre tout premier lapbook sur ce sujet avec les images qui ont marquée Fée pendant nos découvertes.

    Lapbook découverte du Japon

     

    Nous avons fait une présentation du pays et du continent ainsi que du drapeau.

    Ensuite nous avons fait une fleur présentant les animaux présents sur le sol japonais,

    Des photos d'habitants du japon (Fée à mis beaucoup de photos de "Princesses" (geisha) et de personnes en kimono... Nous avons aussi trouvé des photos de personnes moins traditionnelles pour nuancer un peu et ne pas lui laisser l'illusion d'un japon trop folklorique!) présentant différentes émotions

    Des photos de plats typiques: nous avons choisi les sushi, les ramen et les bento.

    Les estampes que Fée à préférées pour présenter une forme d'art traditionnelle,

    Et enfin quelques photos de paysages Japonais et de monuments.

     

    Je souhaite faire un lapbook de ce type pour chaque pays que nous allons "visiter", le but étant de s'inspirer à notre petite échelle de l'éducation à la paix du Lycée International Athéna et de lui faire découvrir visuellement les différences de culture mais aussi les ressemblances des Hommes et de leurs sentiments au delà de ces différences physiques et culturelles:

    "le plus important est d’expliquer à l’enfant que, même si on vit dans des maisons très différentes, dans un paysage très différent, entourés d’animaux et de végétation très différente, on est tous les mêmes. On ressent les mêmes émotions : on rit quand on est heureux, on pleure quand on est triste, les enfants aiment jouer, les parents aiment avec leurs enfants, les prennent dans leurs bras, etc…Il faut insister sur le fait que même si on a la peau d’une couleur différente, des façons de vivre très différentes (en montrant les photos), on ressent les mêmes émotions, on a le même cœur.

    C’est la raison pour laquelle il ne faut pas juger l’autre parce qu’il a une culture différente de la nôtre, car nous sommes tous les mêmes."

    Sylvie d’Esclaibes

    Nous conserverons donc les lapbooks et les photos dans un dossier afin de faire, en septembre prochain, une sorte d'expo privée à la maison sur le thème des ressemblances et des différences des cultures du monde!

     

    Partager via Gmail Pin It

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique